Carol. [ One picture, Few Words]

Pour cette première image extraite d’une série sur New-York intitulée « Chasing Light day 01 « , C’est Thierry " Nathanaël Penet " qui s’y colle avec panache. Mille mercis l’ami!
Découvrons ensemble un petit morceau de l'histoire de cette new-yorkaise que Thierry a décidé de baptiser Carol.

Elle a mis quelques affaires dans un sac. Le minimum. Des sous-vêtements, un autre jean, un pull et puis le petit haut offert par Samuel pour sa fête. De quoi tenir deux, trois jours. Après, elle verra bien; Gaby l’aidera, ou Linda… Oui, Linda. Elle a pris les lunettes les plus larges, celles qui couvrent le plus. Elle a claqué la porte.  L’espace d’une seconde, l’idée de ne pas avoir pris la clé l’a faite sursauter, fait rejaillir une crainte puis esquisser un sourire.

Dehors, un léger vent balaie ses cheveux.

C’est fini. Elle ne pensait pas que ce serait si facile. Elle se doute bien que le plus dur viendra après, mais là, c’est fini. Samuel est grand. Il comprendra, il sera là. Il est proche de son père mais elle ne doute pas qu’il comprendra.

C’est fini. Plus d’emprise. Plus de coups. Plus de pardon et de regret suivi de près par la violence, l’explosion. Plus d’espoir et plus de terreur.

Le soleil réchauffe habilement ses joues.

Thierry de Monterno