Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Des pluies  torrentielles se sont abattues sans discontinuer en ce début d'année 2015. Les rivières autour de la capitale sont en cru. Les digues en plusieurs endroits ne tiennent plus, inondant ainsi toute la ville basse et plus généralement toute la plaine du Betsimitatatra.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Des pluies torrentielles se sont abattues sans discontinuer en ce début d'année 2015. Les rivières autour de la capitale sont en cru. Les digues en plusieurs endroits ne tiennent plus, inondant ainsi toute la ville basse et plus généralement toute la plaine du Betsimitatatra.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. De nombreuses familles refusent d'être évacuées et préfèrent vivre sous des tentes de fortunes pour ne pas s'éloigner de leurs maisons inondées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. De nombreuses familles refusent d'être évacuées et préfèrent vivre sous des tentes de fortunes pour ne pas s'éloigner de leurs maisons inondées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. des familles se retrouvent le soir  le long de la route de la digue.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. des familles se retrouvent le soir le long de la route de la digue.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. le premier bilan en février 2015 suite aux inondations causées par la tempête Chedza, plus de 24000 personnes se retrouvent sans abris.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. le premier bilan en février 2015 suite aux inondations causées par la tempête Chedza, plus de 24000 personnes se retrouvent sans abris.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Au plus fort des inondations La hauteur de l’eau s’est élèvee jusqu’à 5m. Les maisons basses étaient complètement sous l’eau.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Au plus fort des inondations La hauteur de l’eau s’est élèvee jusqu’à 5m. Les maisons basses étaient complètement sous l’eau.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Depuis le début des inondations en janvier, plus de 24000 personnes sont sans abri et déplacés  par le BNGRC vers les camps de sinistrés. mais beaucoup refusent de quitter leur maisons.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Depuis le début des inondations en janvier, plus de 24000 personnes sont sans abri et déplacés par le BNGRC vers les camps de sinistrés. mais beaucoup refusent de quitter leur maisons.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Depuis le début des inondations en janvier, plus de 24000 personnes sont sans abri et déplacés  par le BNGRC vers les camps de sinistrés. mais beaucoup refusent de quitter leur maisons.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Depuis le début des inondations en janvier, plus de 24000 personnes sont sans abri et déplacés par le BNGRC vers les camps de sinistrés. mais beaucoup refusent de quitter leur maisons.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. les digues rompues, les barrages détruits, des millions de mètres cube d'eau ont englouti la majorité des vallées et plaines. La vie continue cependant, se réorganise dans une résilience de plus en plus difficile.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. les digues rompues, les barrages détruits, des millions de mètres cube d'eau ont englouti la majorité des vallées et plaines. La vie continue cependant, se réorganise dans une résilience de plus en plus difficile.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Très attachés à leur habitat, des milliers de sinistrés refusent de quitter leur maison inondée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Le long de la route de la digue, se développe une activité de commerce d'eau.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Le long de la route de la digue, se développe une activité de commerce d'eau.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015. 400 logements sont en voie d'être démolies par le gouvernement car jugés insalubres mais 70% de ces habitations ont été construites sans permis. les habitants ne seront donc ni indemnisés ni relogés.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.Antananarivo, Madascar. Mars 2015. 400 logements sont en voie d'être démolies par le gouvernement car jugés insalubres mais 70% de ces habitations ont été construites sans permis. les habitants ne seront donc ni indemnisés ni relogés.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Une femme se tient en équilibre sur un pan de mur de sa maison délabrée. Suite aux inondations de la tempête tropicale Chedza, plus de 4000 maisons seront inondées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Une femme se tient en équilibre sur un pan de mur de sa maison délabrée. Suite aux inondations de la tempête tropicale Chedza, plus de 4000 maisons seront inondées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. des soldats de la BNGRC aide l'ONG SOS Attitude à monter des tentes provisoires destinées à accueillir des familles et leur permettre de retrouver leur intimité.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. des soldats de la BNGRC aide l'ONG SOS Attitude à monter des tentes provisoires destinées à accueillir des familles et leur permettre de retrouver leur intimité.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. une mère et ses deux enfants dans le camp d'Andohatapenaka
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. une mère et ses deux enfants dans le camp d'Andohatapenaka
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. de nombreuses familles sont logées provisoirement dans les anciens abattoirs d’Andohatapenaka en attendant d'être placées dans des tentes familiales.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. de nombreuses familles sont logées provisoirement dans les anciens abattoirs d’Andohatapenaka en attendant d'être placées dans des tentes familiales.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Des enfants rapportent à leur famille de l'eau potable rationnée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Des enfants rapportent à leur famille de l'eau potable rationnée.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. La Croix Rouge Malagasy (CRM) et l’Office Nationale de la Nutrition (ONN) collaborent pour la distribution des nourritures sur le camp.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. La Croix Rouge Malagasy (CRM) et l’Office Nationale de la Nutrition (ONN) collaborent pour la distribution des nourritures sur le camp.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Sur le site des anciens abattoirs de la route digue, le camps de sinistrés d'Andohatapenaka  aura accueilli près de8000 personnes. le Cluster Hygiène met en place des ateliers "promotions de l'hygiène".
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Sur le site des anciens abattoirs de la route digue, le camps de sinistrés d'Andohatapenaka aura accueilli près de8000 personnes. le Cluster Hygiène met en place des ateliers "promotions de l'hygiène".
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. les familles quittent progressivement les ruines de l'ancien abattoir pour aller occuper des tentes provisoires  qui leur sont attribuées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. les familles quittent progressivement les ruines de l'ancien abattoir pour aller occuper des tentes provisoires qui leur sont attribuées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. des activités et ateliers ludiques sont proposés pour occuper les enfants le week-end. c'est l'une des missions du Cluster Education.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. des activités et ateliers ludiques sont proposés pour occuper les enfants le week-end. c'est l'une des missions du Cluster Education.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. un soldat du BNGRC se repose dans une tente qu'il vient de monter et qui sera destinée aux familles sinistrées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. un soldat du BNGRC se repose dans une tente qu'il vient de monter et qui sera destinée aux familles sinistrées.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Des numéros de tente sont données au familles qui attendent d'emménager.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Des numéros de tente sont données au familles qui attendent d'emménager.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015.  Fin mars Le Camp de sinistrés de Andohatapenaka se vide progressivement. Restent ceux qui n'ont plus de maison, détruites par les inondations ou en attente d'être détruites par le gouvernement pour permettre l'évacuation des eaux des bas quartiers.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Fin mars Le Camp de sinistrés de Andohatapenaka se vide progressivement. Restent ceux qui n'ont plus de maison, détruites par les inondations ou en attente d'être détruites par le gouvernement pour permettre l'évacuation des eaux des bas quartiers.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Installation des latrines par le cluster EAU, HYGIENE ET
ASSAINISSEMENT dans le camps d’Andohatapenaka.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Installation des latrines par le cluster EAU, HYGIENE ET
ASSAINISSEMENT dans le camps d’Andohatapenaka.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. le camps d’Andohatapenaka a ouvert son école pour permettre aux enfants sinistrés de poursuivre leur programme scolaire
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. le camps d’Andohatapenaka a ouvert son école pour permettre aux enfants sinistrés de poursuivre leur programme scolaire
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. dans le camp d’Andohatapenaka, 5 points d'eau ont été mis à disposition des sinistrés. le cluster assainissement  a également mis en place des unités de traitement de  l'eau.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. dans le camp d’Andohatapenaka, 5 points d'eau ont été mis à disposition des sinistrés. le cluster assainissement a également mis en place des unités de traitement de l'eau.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Dans une grande partie du camp, le sol reste inondé car il n’y a pas de canal d’évacuation d’eau. C'est l'endroit où les femmes viennent laver le linge. Le cluster habitat dirigé par le département de l’Aménagement du territoire travaille sur l'installation d'un dallage.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Dans une grande partie du camp, le sol reste inondé car il n’y a pas de canal d’évacuation d’eau. C'est l'endroit où les femmes viennent laver le linge. Le cluster habitat dirigé par le département de l’Aménagement du territoire travaille sur l'installation d'un dallage.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Les eaux se retirent progressivement et le camp se vide au fur et à mesure en vue d'une fermeture définitive en mai. Seules restent les familles qui ont tout perdu . Le BNGRC met tout en œuvre pour les recaser.
Antananarivo, Madascar. Mars 2015. Les eaux se retirent progressivement et le camp se vide au fur et à mesure en vue d'une fermeture définitive en mai. Seules restent les familles qui ont tout perdu . Le BNGRC met tout en œuvre pour les recaser.