Les saami sont rentrés en résistance contre les prospecteurs miniers qui menacent leurs territoires. Les mines, le réchauffement climatique rendent l'activité de l'élevage beaucoup plus difficile. Les rennes voient leur terres de pâturage disparaitre progressivement avec l'exploitation minière.
Les saami sont rentrés en résistance contre les prospecteurs miniers qui menacent leurs territoires. Les mines, le réchauffement climatique rendent l'activité de l'élevage beaucoup plus difficile. Les rennes voient leur terres de pâturage disparaitre progressivement avec l'exploitation minière.
Sur les berges du lac gelé Luossajärvi à Kiruna, une femme se tient à l'endroit où elle déménagera surement. Un vaste programme de relogement et de déplacement des habitations a été initié par la mine LKAB, la ville s'effondrant sur elle même du fait de l'exploitation minière intensive.
Sur les berges du lac gelé Luossajärvi à Kiruna, une femme se tient à l'endroit où elle déménagera surement. Un vaste programme de relogement et de déplacement des habitations a été initié par la mine LKAB, la ville s'effondrant sur elle même du fait de l'exploitation minière intensive.
La plus grande mine de Fer au monde appartient à la société minière d'état LKAB. Le gisement est situé sous la ville de Kiruna, chef lieu de la laponie suédoise. Kiruna est la première ville au monde à devoir déménager car la mine a fragilisé son sous-sol. Ce déméngament est programmé sur plus de 90 ans. Il a commencé en 2004.
La plus grande mine de Fer au monde appartient à la société minière d'état LKAB. Le gisement est situé sous la ville de Kiruna, chef lieu de la laponie suédoise. Kiruna est la première ville au monde à devoir déménager car la mine a fragilisé son sous-sol. Ce déméngament est programmé sur plus de 90 ans. Il a commencé en 2004.
Soren est un saami sédentarisé qui travaille à la mine LKAB depuis plus de 15 ans. Ses parents étaient éleveurs mais ont renoncé à leur activité suite à la perte de leur harde de rennes lors d'un hiver très rude. Son fils Johannes lui a repris l'activité d'éleveur.
Soren est un saami sédentarisé qui travaille à la mine LKAB depuis plus de 15 ans. Ses parents étaient éleveurs mais ont renoncé à leur activité suite à la perte de leur harde de rennes lors d'un hiver très rude. Son fils Johannes lui a repris l'activité d'éleveur.
Un grand nombre de saamis renoncent au pastoralisme, à l'élevage des rennes pour se sédentariser, séduits par le modèle occidental.
Un grand nombre de saamis renoncent au pastoralisme, à l'élevage des rennes pour se sédentariser, séduits par le modèle occidental.
Kiruna doit déménager. Le projet engagé par LKAB la société minière est de déplacer la cité étape par étape sur une distance de 4 kilomètres vers le nord-ouest, un chantier gigantesque qui a été étalé jusqu'en 2099.
Kiruna doit déménager. Le projet engagé par LKAB la société minière est de déplacer la cité étape par étape sur une distance de 4 kilomètres vers le nord-ouest, un chantier gigantesque qui a été étalé jusqu'en 2099.
Sur la route de Laimoluokta, au nord de Kiruna, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière norvégienne. Laimoluokta est une petite bourgade isolée où vivent une poignée de Saami éleveurs. Johannes le fil de Soren le mineur, y vit dans l'isolement le plus total.
Sur la route de Laimoluokta, au nord de Kiruna, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière norvégienne. Laimoluokta est une petite bourgade isolée où vivent une poignée de Saami éleveurs. Johannes le fil de Soren le mineur, y vit dans l'isolement le plus total.
Mi-novembre, Il n' y a plus de rennes à Laimoluokta. Ils ont  rejoint les forêts de connifères pour la transhumance hivernale. Du fait du réchauffement climatique, il est de plus en plus difficile pour les éleveurs de suivre les hardes. Les motos et quad ont remplacé en cette saison les motoneiges.
Mi-novembre, Il n' y a plus de rennes à Laimoluokta. Ils ont rejoint les forêts de connifères pour la transhumance hivernale. Du fait du réchauffement climatique, il est de plus en plus difficile pour les éleveurs de suivre les hardes. Les motos et quad ont remplacé en cette saison les motoneiges.
Johannes, le fils de Soren a repris l'activité d'éleveur malgré son manque d'expérience et l'apreté d'un tel mode de vie. Soren est très fier dr son fils, du courage dont il fait preuve pour faire perdurer la tradition Saami.
Johannes, le fils de Soren a repris l'activité d'éleveur malgré son manque d'expérience et l'apreté d'un tel mode de vie. Soren est très fier dr son fils, du courage dont il fait preuve pour faire perdurer la tradition Saami.
Jovna parvient tant bien que mal à se connecter à internet via son smartphone. Une application va lui permettre de géolocaliser ses rennes dans les montagnes. Les rennes les plus précieux de la harde, notamment les femelles sont équipés de colliers onéreux qui transmettent aux saami leur position exacte dans la toundra. Ce peuple gardien d'un savoir écologique ancestral réussit savamment jusqu'ici à s'adapter en alliant ses forces aux nouvelles technologies.
Jovna parvient tant bien que mal à se connecter à internet via son smartphone. Une application va lui permettre de géolocaliser ses rennes dans les montagnes. Les rennes les plus précieux de la harde, notamment les femelles sont équipés de colliers onéreux qui transmettent aux saami leur position exacte dans la toundra. Ce peuple gardien d'un savoir écologique ancestral réussit savamment jusqu'ici à s'adapter en alliant ses forces aux nouvelles technologies.
"Nature is like a book" s'exclame Stig. Il va, pour traverser le lac, tester la glace tous les 10 mètres et définir son itinéraire en fonction de l'épaisseur de la glace. Dans chaque trou, il laissera une branche qui permettra de voir le tracé en pleine nuit et s'il neige pour le retour. les saami experts en nature sont détenteurs d'un savoir écologique immense.
"Nature is like a book" s'exclame Stig. Il va, pour traverser le lac, tester la glace tous les 10 mètres et définir son itinéraire en fonction de l'épaisseur de la glace. Dans chaque trou, il laissera une branche qui permettra de voir le tracé en pleine nuit et s'il neige pour le retour. les saami experts en nature sont détenteurs d'un savoir écologique immense.
"Mon peuple vit avec les rennes depuis des milliers d’années. Nous sommes devenus très proches; on peut dire que nos âmes se touchent, ou mieux encore, qu’elles ne font qu’une." propos d'un pasteur Saami.
"Mon peuple vit avec les rennes depuis des milliers d’années. Nous sommes devenus très proches; on peut dire que nos âmes se touchent, ou mieux encore, qu’elles ne font qu’une." propos d'un pasteur Saami.
les terres pas si glacées de  la laponie suédoise. Cette rive boisée devrait en ce mois de novembre être prise dans les glaces mais du fait du réchauffement climatique, les lacs tardent à geler
les terres pas si glacées de la laponie suédoise. Cette rive boisée devrait en ce mois de novembre être prise dans les glaces mais du fait du réchauffement climatique, les lacs tardent à geler
Les faibles chutes de neige ne permettent pas  l'utilisation des motoneiges pour rejoindre les rennes. les saami doivent donc faire appel à des hélicoptères bien plus onéreux pour tenter de rassembler les troupeaux.
Les faibles chutes de neige ne permettent pas l'utilisation des motoneiges pour rejoindre les rennes. les saami doivent donc faire appel à des hélicoptères bien plus onéreux pour tenter de rassembler les troupeaux.
Une jeune femme de culture saami  habitante de de Kiruna ouvre la marche de protestation contre le réchauffement climatique. Une vingtaine de Saami partent à pieds jusqu'à Paris pour la COP21.
Une jeune femme de culture saami habitante de de Kiruna ouvre la marche de protestation contre le réchauffement climatique. Une vingtaine de Saami partent à pieds jusqu'à Paris pour la COP21.