The house of Pain. [ dans les boxin’ Gym de Jamestown ]

Bukom, quartier de Jamestown, Accra. Fin d’après-midi à la Discipline Boxing Academy. Emmanuel vient de finir son entrainement, celui-ci a duré plus de 2 heures et demi sous un soleil de plomb. Il reprend son souffle en attendant les commentaires de son coach Lawrence. © Cyril Abad / Hans Lucas  

Dans les boxin’ Gym de Jamestown

Emmanuel, 15 ans à l’arrière plan et Korley, 14 ans tapent dans les sacs sans relâcher la cadence depuis plus de 10 minutes. Laurence, le coach veille à ce qu’ils gardent rythme et puissance. Ce type d’entrainement a lieu tous les soirs après l’école à la Discipline Boxing Academy. Pendant plus de 2h30, les ados vont serrer les poings et les dents.

Eye of the Tiger [ Dans les Boxin’ Gym de Jamestown ]

Emmanuel, 15 ans s’entraine dans la cour de la  Discipline Boxing Academy, une institution à Jamestown qui a produit nombre de champions internationaux. A chaque coup porté dans le sac, Emmanuel semble jouer sa vie. Une telle rage qui pour beaucoup de boxeurs professionnels ne se retrouve qu’ici, à Jamestown, du fait des conditions très difficiles de vie et d’entrainement. Le « Fighting Spirit » © Cyril Abad / Hans Lucas.

Une porte entre deux mondes. [ Dans les Boxin’ Gym de Jamestown ]

Quartier de Jamestown, Accra. Ghana. Derrière cette porte se trouvent l’école. Quand Hakkim, 9 ans, fait l’école buissonnière, la maitresse sait où le trouver. Juste là, derrière la palissade bleue, au Bronx Boxing Gym, club que fonda son père Lawrence Lokko, il y a 15 ans. Son oncle Francis, le coach du club, me confie  en riant :  » il fait de la boxe depuis toujours, il a l’oeil du tigre ce gamin!  A peine en âge de marcher, il travaillait déjà son jeu de jambes ! « . Hakkim n’a qu’un rêve, être un jour champion comme Richie Commey qui lui aussi, s’entraine  Au Bronx …

No pain no Gain. [Dans les Boxin’ Gym de Jamestone]

Bienvenue à la Discipline Boxing Academy. Laurence, le coach entraine ici depuis 7ans une 20aine de jeunes de lundi au vendredi. Korley et Emmanuel ont 14 et 15 ans. Ils viennent ici tous les jours après l’école , enfilent les gants et se battent contre des Punching ball inexpressifs jusqu’à épuisement. Ils attendent avec impatience le vendredi, le « Fighting Day » seul jour où ils peuvent vraiment combattre. © Cyril Abad / Hans Lucas

Richie Commey. [ Dans les Boxin’ Gym de Jamestown. ]

A Jamestown, l’un des plus vieux quartiers d’Accra, les Boxin’ Gym ne désemplissent pas. Depuis l’ère coloniale anglaise, la boxe est devenue une véritable institution et ce quartier concentre le plus de clubs de boxe au monde. Même si les conditions d’entrainement sont plus dures qu’ailleurs, du fait de la vétusté des installations, du matériel rudimentaire, de l ‘absence d’électricité, Le Ghana a produit au cours des 75 dernières années le plus de champions planétaires. On parle ici d’un « Fighting Spirit » hors du commun. Richard Commey vient lui aussi de Jamestown. Sur 25 combats, il n’en perdit qu’un, contre Robert Easter Jr, boxeur …